fbpx

contact@alric-patrimoine.com     +33 6 68 46 96 90

L'assurance vie

L’assurance-vie est un placement financier permettant à son souscripteur d’épargner de l’argent. Objectif : le transmettre à un bénéficiaire lorsqu’un évènement (décès, survie…) survient. Ce produit d’épargne permet également au souscripteur de percevoir des intérêts sur son contrat en fonction du montant de son capital investi. Il est à noter que ce type de contrat est principalement utilisé comme un contrat pour épargner de l’argent en bénéficiant d’avantages liés à la fiscalité. Ce contrat est ouvert pour la préparation de retraite ou la constitution d’un capital à terme pour anticiper un projet immobilier.

La constitution du capital, une nécessité

Pour constituer un capital lié à un investissement de toute nature, il faut se baser sur 4 principaux éléments à savoir : la disponibilité et la durée du placement, la garantie du capital, la fiscalité et la rentabilité. De même, l’investisseur peut réaliser des versements programmés dont il fixe le montant.

En effet, les modalités de versement sont bien définies dans le contrat avec des clauses relatives à la possibilité d’augmenter, diminuer ou arrêter à tout moment ces versements. Les sommes cumulées seront investies selon les objectifs prédéfinis de l’investisseur.

Gérer vos revenus complémentaires

Les revenus complémentaires représentent l’argent généré par une autre source autre que celle provenant de son emploi principal.

Ils offrent de nombreux avantages : amélioration de la qualité de vie surtout quand les ressources de l’emploi principal ne sont pas suffisantes, dépendre d’une façon moins importante d’une source unique de revenu et épargner plus chaque mois.

De ce fait, il existe deux principales méthodes pour mieux gérer un complément de revenu, soit en cumulant une activité secondaire ou en investissant ses économies.

De même, les deux sources de revenus complémentaires les plus répandues sont : les revenus issus d’une seconde activité et les revenus du patrimoine.

Transmettez votre patrimoine

Si vous souhaitez faire bénéficier vos enfants de votre patrimoine immobilier et leur transmettre de votre vivant, nous vous proposons différentes solutions vous permettant de maitriser votre succession en bénéficiant d’avantages fiscaux.

En effet, la donation lorsqu’elle est prise dans le contexte familial peut bénéficier de règles d’exonération d’impôt. Chaque parent âgé de moins de 80 ans peut transmettre à chacun de ses enfants une donation d’une valeur qui ne dépasse pas 100.000 euros tous les 15 ans.

De même, en l’absence d’une précédente donation, les parents qui ont 3 enfants peuvent effectuer une donation d’un bien immobilier d’une valeur de 600.000 euros sans pays d’impôts. De ce fait, les enfants recevront chacun dans leur patrimoine personnel une part de la propriété d’une valeur de 200.000 euros.

Votre fiscalité en cas de vie

Pour tout versement effectué après le 01/01/1998, la fiscalité de votre contrat est optimale durant 8 ans de détention. En effet, l’investisseur a la possibilité de choisir entre deux principaux modes de paiement afin de bénéficier de la fiscalité sur les intérêts générés par son contrat selon sa propre situation et ce à travers l’intégration à l’impôt sur le revenu ou le prélèvement forfaitaire libératoire.

Age du contrat
Moins de 4 ans
Entre 4 et 8 ans
Plus de 8 ans
Intégration à l’impôt sur le revenu
Imposition à hauteur de la TMI
Imposition à hauteur de la TMI après abattement*
Prélèvement forfaitaire libératoire
35%
15%
7,5% après abattement*

Vos Prélèvements sociaux :

Le taux applicable depuis le 01/07/2012 est de 15,5%. Vos prélèvements sont soit prélevés chaque année sur le support en euros ou prélevés lors du retrait des unités de compte.

Votre fiscalité en cas de décès :

Contrat souscrit avant le 20/11/1991
Contrat souscrit après le 20/11/1991
Versement avant le 13/10/1998
Versement après le 13/10/1998
Versement avant le 13/10/1998
Versement après le 13/10/1998
Avant 70 ans
Après 70 ans
Avant 70 ans
Après 70 ans
Exonération totale sur le capitalExonération jusqu’à
152 500€ par bénéficiaire sur le capital. Au-delà prélèvement de 20%
A compter du 31/07/2011, taux d’imposition forfaitaire de 25% appliqué au-delà de 902 838€
Exonération totale sur le capitalExonération jusqu’à
30 500€ sur les primes versées, tous bénéficiaires confondus.
Droits de succession au-delà.
Exonération jusqu’à
152 500€ par bénéficiaire sur le capital. Au-delà prélèvement de 20%
A compter du 31/07/2011, taux d’imposition forfaitaire de 25% appliqué au-delà de 902 838€
Exonération jusqu’à
30 500€ sur les primes versées, tous bénéficiaires confondus.
Droits de succession au-delà.

Découvrir vos objectifs

  • Bilan patrimonial
  • Préparer sa retraite
  • Revenus complémentaires
  • Réduire ses impôts

Besoin de plus d’infos ? Contactez nous

N’hésitez pas à nous contacter.